De mars à juillet 2018, l’Institut Français d’Amérique centrale (IFAC) a lancé un appel à candidatures afin de renforcer les programmes et les réseaux de recherche entre la France et l’Amérique centrale. Ce programme vient ainsi appuyer la mobilité des chercheurs français et centraméricains impliqués dans des programmes de recherche et institutions d’enseignement supérieur. Les candidats sélectionnés sont spécialisés en santé, biosécurité, traitement des déchets, ressources hydriques, énergies renouvelables ou ville durable, des thématiques prioritaires dans l’agenda de la coopération française. Le soutien financier qu’ils percevront permettra de fournir un cadre favorable aux échanges de haut niveau entre les établissements français et centraméricains, tant au niveau scientifique qu’académique.  

Voici la liste des huit projets sélectionnés au titre de l’année 2018 :

– Costa Rica: 1) Santé et biosécurité (“Études des anaérobies dysbiotiques des microbiotes oraux”) entre l’université du Costa Rica et le CNRS ; 2) Ville durable (« Création d’un réseau de recherches sur les méthodologies de prospection urbaine basées sur le modèle informatique ») entre le TEC et le CNRS, l’INRIA et les universités de Nice et d’Avignon ; 3) Énergies renouvelables (« rôle des micro-réseaux dans les énergies renouvelables ») entre le TEC et l’université de Paris Sud.

– Panama: 1) Santé et biosécurité (“Comment le zika porte atteinte au placenta?”) entre l’IGGES du Panama et l’INSERM de Toulouse; 2) Traitement des déchets (“Déploiement des villes intelligentes : traitement des déchets et lutte contre la pollution des cours d’eaux ») entre l’université technologique du Panama et l’Enseirb de Bordeaux.

– Guatemala: 1) Ressources hydriques (“Gestion durable des eaux souterraines au Guatemala”) entre l’université del Valle et l’Ensegid de Bordeaux; 2) Santé et biosécurité (« Usage des nanoparticules fluorescentes pour une détection rapide d’un klebsiella sauvage”) entre l’université del Valle et l’université Paris Saclay.

– Projet multi-pays (Panama, Costa Rica, Guatemala et Honduras): Ville durable (“Création d’un centre de recherche interdisciplinaires sur l’environnement) entre l’université du Honduras, l’université Galileo, l’université du Costa Rica, l’université technologique du Panama et l’université de Pau. 

L’importance d’un tel programme plaçant l’environnement au cœur des préoccupations scientifiques ainsi que l’intérêt suscité par ce premier appel à candidatures vont conduire l’IFAC à renouveler ce programme au titre de l’année 2019. Tenez-vous prêts !