La formation des fonctionnaires dans le cadre de la modernisation de l’administration publique est une priorité commune aux gouvernements salvadorien et français. Garantir un service public de meilleure qualité, dans le souci de l’efficience, de la transparence et de la rationalité, est le gage d’un fonctionnement optimisé qui s’adapte aux rythmes des évolutions technologiques et des attentes de la société. 

En ce sens, le Secrétariat Technique de la Planification du Salvador (SETEPLAN) et l’Ambassade de France au Salvador entendent signer, le 14 août, une convention de coopération pour favoriser la formation de fonctionnaires. Dans ce cadre, la création de l’Ecole Nationale de Formation Publique (ENAFOP), qui a célébré son premier anniversaire en mai 2018, vient soutenir le développement de programmes de formations structurés et durables pour les fonctionnaires publics.

A travers la définition d’un plan annuel, la concertation sur des projets pilotes et l’organisation de formations communes, la convention entend :

  • renforcer les capacités institutionnelles de l’ENAFOP ;
  • développer des programmes de formation pour les deux pays ;
  • promouvoir l’échange d’expériences et de bonnes pratiques ;
  • organiser des conférences, sessions de formation ou séminaire ainsi que des formations de formateurs.

L’acte de signature aura lieu le mardi 14 août de 14h30 à 15h30 à la Casa Presidencial, en présence notamment de M. Alberto Enríquez Villacorta, Sous-Secrétaire du SETEPLAN et du Directeur de l’Institut Français d’Amérique Centrale (IFAC), M. Adelino Braz.