Les Ambassades de France au Costa Rica, au Honduras et au Salvador et l’Institut français d’Amérique centrale ont lancé le concours LabCitoyen 2018, en collaboration avec les Alliances françaises. Destiné aux jeunes francophones du monde entier âgés de 20 à 26 ans, ce concours entend promouvoir les initiatives citoyennes en matière de droits de l’homme. En 2018, les candidats ont dû soumettre des propositions de projets autour du thème « Education et Droits de l’Homme ».

A la clé ? Un voyage de 10 jours à Paris pour assister à une série de cours et de rencontres de haut niveau : formation au plaidoyer avec la Fédération Internationale des Droits de l’Homme ; entretien avec Audrey Azoulay, Secrétaire générale de l’UNESCO ; réunions avec des journalistes de Reporters Sans Frontière et de l’European Communication School, etc. Les journées s’annoncent remplies !

Voici les portraits des lauréats centraméricains :

Rocío SANABRIA, salvadorienne

« LabCitoyen répresente pour moi une opportunité unique et irremplaçable. Il y a un espace pour l’interculturalité, ce qui me semble très important pour promouvoir l’égalité, le dialogue, l’intégration et la coexistence qui font partie de la richesse des différents cultures du monde ».

Étudiante en Licence de Sciences juridiques, Rocío est engagée dans l’association de son département d’études. Spécialiste de l’Histoire de la guerre civile au Salvador, elle s’est portée guide en anglais-espagnol pour le musée Centro Monseñor Romero de l’Université Centroamericana “José Simeón Cañas”.

 

 

 

Karina SOLANO, costaricienne

“Le Lab Citoyen constitue un espace pour la liberté d’expression, où ma voix est entendue et où je peux proposer une solution à une problématique sociale, peu importe la classe sociale, la langue ou la nationalité afin d’avoir un impact réel sur la société et de susciter le changement. Le LabCitoyen représente sans aucun doute une opportunité pour s’ouvrir au monde ; plus qu’une formation, c’est une porte ouverte au changement pour mon pays.”.  

Karina est assistante d’édition et de communication au sein d’une entreprise costaricienne. Francophone et francophile, elle détient une Licence en langue française. Elle a également exercé comme assistante de langue en France et enseignante de FLE à la Panamerican school.

 

 

 

Rolando RUBIO, hondurien

« Pour moi, le LabCitoyen représente une nouvelle opportunité pour représenter mon pays, ainsi qu’une nouvelle expérience au travers de laquelle je pourrai acquérir de nouvelles connaissances pour les mettre au service de ma communauté ».

Dans son pays, Rolando est engagé bénévolement au sein de plusieurs structures, tel que l’Institut pour la Démocratie, la Paix et la Sécurité ainsi que le Club de débat. Etudiant de langues étrangères, il envisage ce concours comme un défi académique et personnel dans le prolongement de ses engagements.