Vendredi 1 mars 2019, les représentants du Conseil de l’Enseignement Supérieur (CES) du Honduras ont signé, avec les représentants de la Conférence des Présidents d’Université (CPU) et la Conférence des Directeurs des Ecoles françaises d’Ingénieurs (CDEFI), une convention en faveur de la reconnaissance mutuelle des diplômes.

Cette étape fondamentale de la coopération entre la France et le Honduras vient encourager la mobilité étudiante et ainsi former des professionnels de haut niveau. Après la création d’une chaire culturelle franco-hondurienne ainsi que le lancement de mission d’accréditations institutionnelles des établissements d’enseignement supérieur honduriens, les échanges entre nos deux pays se voient une nouvelle fois renforcés au service d’une communauté académique, pédagogique et étudiante internationale.