Les lundi 19 et mardi 20 mars 2018, l’Université Natinale Autonome du HOnduras accueille le III Symposium International des arbovirus, sur le Zika et le Chikungunya, dans le bâtiment Alma Mater.

Le virus Zika est un Arbovirus qui appartient à la catégorie des Flavivirus, de structure similaire à celle de la dengue, du chikungunyaet de la fièvre jaune. Le virus a été isolé pour la première fois en 1947, et le premier cas identifié a été en 1954, au Nigeria, avant de se manifester dans plusieurs régions d’Afrique, puis d’Asie. En 2007, le virus arrive en Microcrénise, en 2013, en Polynésie française, puis en 2014, dans les Amériques, avec les premiers cas sur l’île de Pâques et au Brésil.

Dans la re´gion centraméricaines, environ 8 500 cas suspects ont été reportés. Les pays les plus affectés sont le Honduras, le Salvador et le Guatemala, tandis que le Costa Rica et le Nicaragua sont les pays avec le moins de cas enregistrés.

Les maladies causées par l’arbovirus ont eu une activité épidémique et une expansion géographique sans précédent. Le changement climatique, les mugrations et la mondialisation sont des facteurs de dissémination de l’infection. Les mesures préventives et les vaccins sont désormais des facteurs clefs de controle de ces maladies.

A travers ce symposium, il s’agit de proposer un bilan de la situation et de déterminer les perspectives de contention et de traitement de ce problème de santé publique.

Le programme de ces journées est consultable ici.