Le Congrès national de Langues Modernes est un événement annuel qui réunit les communautés scientifiques de différents pays spécialistes en langues et littératures de tous horizons.

Il s’agit d’un espace académique de haut niveau pour les professeurs, étudiants et chercheurs qui partagent leurs connaissances et expériences de la société actuelle, multiculturelle et polyglotte. Ensemble, ils vont analyser les aspects littéraires, culturels, linguistiques et pédagogiques de l’enseignement et l’apprentissage des langues étrangères. Ils vont également faciliter le dialogue entre académiciens et chercheurs, en favorisant la communication interculturelle. Ainsi, la relation entre langues, littératures et cultures s’enrichit de nouvelles appréhensions et perspectives.

Du 10 au 12 décembre 2018, l’Université du Costa Rica accueillera des experts venus d’Australie, des Etats-Unis, du Brésil, du Canada, d’Angleterre et de France aux côtés des spécialistes costariciens. Dans ce cadre, l’Institut Français d’Amérique Centrale (IFAC) coordonne la venue de Romuald Fonkoua.

Romuald Fonkoua

Docteur en littérature contemporaine de l’université de Lille III et titulaire d’une habilitation à diriger des recherches de l’université de la Sorbonne nouvelle – Paris 3, Romuald Fonkoua est professeur des littératures francophones à l’université de Strasbourg, où il dirige l’Institut de littérature française depuis 2007. Il enseigne également les littératures, cultures et cinémas francophones à Middlebury College aux USA depuis 2000.

Il est également membre de plusieurs sociétés savantes en France, en Europe et aux Etats-Unis, dans les domaines de littérature française et des littératures comparées. Il a écrit de nombreux articles publiés dans des revues nationales et internationales, ainsi que de plusieurs ouvrages consacrés à l’histoire, aux poétiques, et aux institutions francophones. Ainsi, il est l’auteur d’Ouvrage trop nécessaire (L’Harmattan, 2008) ; Les discours de voyages (Karthala, 1992) ; Les champs littéraires africains (Karthala, 1995) et Albert Camus et les écritures du XXe siècle (Presses universitaires de l’Artois, 2002).

Rédacteur en chef de la revue Présence africaine depuis 1999, il a été le Secrétaire général de l’Association pour la Diffusion de la Pensée française de 2000-2005 avant de devenir administrateur de CulturesFrance.

 

Pour connaître le programme ou en savoir plus sur les conférenciers : http://www.congresolenguas.ucr.ac.cr/index.php?p=25