Dans une logique de diplomatie économique, le ministère français de l’éducation nationale (à travers sa direction des relations européennes, internationales et de coopération – DRIC) et le ministère panaméen de l’éducation (MEDUCA), en lien avec certaines entreprises françaises (telles que Alstom, TSO ou Schneider Electric) participent à un projet ayant comme objectif l’actualisation et l’adaptation au développement de l’offre de formations des techniciens supérieurs du Panama.

Afin de consolider les compétences des enseignants panaméens en lien avec ce projet, trois d’entre eux poursuivront un stage d’observation pédagogique de deux mois au Lycée Dhuoda de Nîmes, début 2016. Ils partageront ainsi le contexte professionnel d’enseignants français intervenant dans les filières BTS Maintenance de Systèmes et BTS Électrotechnique. Ces professeurs seraient amenés à effectuer des activités pédagogiques, puis à visiter les entreprises partenaires du projet afin d’approfondir les technologies de celles-ci.

L’Institut français d’Amérique centrale (IFAC) soutiendra l’apprentissage du français de ces enseignants panaméens, auprès de l’Alliance Française de Panama, tandis que le MEDUCA assurera les frais du séjour en France.

A termes, des ITS (Instituto Técnico Superior), comparables au BTS français, seront créés. Le premier établissement sera situé à la Chorrera, proche de la ville de Panama.

————————————-

Les parties prenantes au projet se sont réunis le 15 décembre 2015 afin de signer l’accord de coopération concernant l’ITS de La Charrera.

L’ouverture du centre de formation devrait intervenir en 2016 et permettre de former 360 étudiants en deux ans.

Plus d’informations sur le site internet de l’Ambassade de France au Panama.

82bac83f02d48bed2763bf207d015933-4ab94