Appel à candidature organisé par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et l’IFAC  pour le développement de la coopération archéologique en Amérique Centrale.

 

Conditions de candidature

L’un des porteurs du projet doit être de nationalité française, titulaire d’un Doctorat en archéologie ayant déjà eu une première expérience de responsable d’opérations de terrain et maîtriser la langue du pays hôte.

Le projet doit être soutenu par un organisme de recherche ou un laboratoire français : le chef de projet doit être rattaché ou associé à une institution, laboratoire universitaire ou de recherche français et disposer d’une lettre de recommandation du directeur de l’entité. Cela est valable également pour les non titulaires de l’enseignement supérieur. Si le projet est retenu, l’institution ou le laboratoire devra s’engager à encadrer le chercheur et à mener le programme quadriennal à son terme dans le cas où celui-ci ne bénéficierait pas d’un statut pérenne.

Le projet devra être prévu sur 4 ans et débuter en 2018.

 

Partenariats

La mission archéologique devra être portée par un chef de projet français et un chef de projet local, afin de pouvoir compter sur la collaboration des institutions locales (Ministères de la culture des deux pays, institutions en charge du patrimoine ou de l’archéologie, etc.)

 

Constitution du dossier

Le calendrier ainsi que les modalités de candidature et d’évaluation sont les mêmes que pour les demandes d’allocations de recherche pour missions archéologiques et sont consultables sur ce lien.

La date limite de candidature était  le 16 octobre 2017.

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères retiendra au maximum 3 projets. Le budget total alloué est de 30 000 € par an (soit au maximum 10 000 € par mission et par an).