affiche_assistants_de_langue-f6044-7b61fLe programme d’assistants de langue espagnole permet à de jeunes étrangers âgés de 20 à 30 ans de partir travailler et découvrir la France pendant 7 mois. Ces jeunes, étudiants universitaires ou professeurs de français, pourront ainsi se familiariser avec la langue et assister un professeur d’espagnol titulaire dans un établissement scolaire français.

Les assistants d’espagnol sont sélectionnés chaque année entre octobre et janvier et partent l’année suivante d’octobre à fin avril. Ils reçoivent une rémunération mensuelle de 957 €. La prise en charge du billet d’avion (A/R), les frais de l’ installation et du séjour en France sont à leur charge.

 

Historique

 Ce programme a été, avant les programmes Erasmus ou Socrates, le premier programme de mobilité des étudiant(e)s. En 1904, le premier accord est signé entre la France et la Prusse et en 1905 avec la Grande Bretagne. Il a connu de nombreux changements et a su s’adapter pour évoluer. Il est actuellement actif dans 42 pays et chaque année, environ 6200 assistants partent en France.

En Amérique centrale, le programme d’assistants de langue espagnole est devenu régional en 2000. En 12 ans, 1.030 assistants centraméricains ont bénéficié de ce programme.

Le  programme d’assistants des langues a fêté ses  100 ans en 2006.

Objectifs

L’objectif général de ce programme est de permettre aux assistants de se familiariser avec la langue et la civilisation du pays d’accueil tout en apportant, au sein des établissements d’enseignement, l’authenticité de leur langue et la richesse de leur culture.

A ce titre, ce programme contribue à la mobilité des étudiants, à l’échelle européenne et internationale, et leur offre une possibilité de formation et un début de professionnalisation, apportant ainsi une plus-value indéniable à leur parcours universitaire.

Missions

Le rôle de l’assistant est d’améliorer les compétences en communication des élèves (notamment à l’oral) et d’approfondir leur connaissance d’une civilisation et d’une culture différentes. Il intervient généralement en appui au travail mené par les enseignants de langue vivante de l’établissement scolaire où il est affecté et sous leur tutelle. Il peut intervenir en classe entière en présence de l’enseignant ou prendre de petits groupes d’élèves à part.

Les spécificités de l’assistant (sa jeunesse, son statut d’étudiant) lui permettent d’encourager les élèves à s’exprimer oralement, d’apporter une dimension ludique à l’apprentissage et de débattre de thèmes socioculturels susceptibles d’intéresser des enfants et des adolescents.

Les assistants peuvent se  voir confier les missions suivantes dans l’établissement scolaire :

  • Pratique de la langue orale avec les élèves aux côtés du professeur,
  • Participation à diverses activités éducatives de l’établissement,
  • Contribution à des enregistrements authentiques destinés à enrichir les collections audiovisuelles des établissements,
  • Aide personnalisée à l’élève,
  • Participation à la mise en œuvre d’un projet d’échanges,
  • Animation d’un club de langue,
  • Accompagnement éducatif,
  • Stages linguistiques.

D’autres rôles sont possibles au sein de l’établissement, en fonction des besoins locaux.

Pays concernés (consulter le site internet du CIEP)

Critères d’éligibilité

Le programme d’échanges des assistants de langue vivante est ouvert à tous les candidats :

  • Ressortissants des 51 pays partenaires (accords bilatéraux ou obligations internationales)
  • Régulièrement inscrits dans une université au moment du dépôt de candidature.
  • Ayant obtenu un diplôme équivalent à la 2e année du parcours de licence (L2) au moment de leur dépôt de candidature ou de leur arrivée en France (selon les pays).

NB : Les candidats sont invités à prendre connaissance des modalités de participation spécifiques à leur pays d’origine, quelques variations existant.

Ressources

http://www.ciep.fr/assistantetr/

Guide de l’assistant de langue en France édition 2015-2016

Le courrier des assistants

Pour plus d’informations, contactez le chargé de coopération de l’ambassade de France de votre pays de résidence.