L’Ecole Franco – Panaméenne Louis Pasteur est pu naître grâce la signature d’une convention scientifique; culturelle et technique, signée entre nos deux pays en 1967. Nommée ainsi en hommage au scientifique français Louis Pasteur, l’école privilégie les disciplines scientifiques, mais pas seulement.

 

Cette institution se caractérise par un enseignement bilingue, en langue espagnole et française, sans oublier l’option anglais. La priorité accordée à ces langues prend en compte la réalité internationale caractérisée par des impératifs globalisés.

Conscient de la nécessité de former des élèves capables d’évoluer dans des environnements culturels et professionnels variés, l’école prend part au programme de formation de professeurs de français. Cette iniciative entend faciliter l’intégration des élèves au monde universitaire français, en octoryant des diplômes reconnus en France pour la poursuite des études supérieures.

En ce sens, deux professeurs panaméennes de l’Ecole Louis Pasteur sont actuellement en train de suivre un programme de formation de 100 heures, réparties sur 2 à 4 heures par semaine, durant 8 mois. En plus des cours présentiels dispensés à l’Alliance française, les professeurs doivent réaliser un travail de fond à base de lectures et de préparation des activités. La formation est didactique et pédagogique: il s’agit en effet de leur enseigner les modalités d’évaluation linguisique du Cadre Européen de Référence Commune (CECR) y de les former à la délivrance du DELF, Diplôme d’Etudes en Langue Française, ainsi que du DALF, Diplôme Avancé en Langue française. Les cours mettent l’accent sur les outils de conception pédagogique digitalisés: création d’exercices, ressources numériques, documents de la plateforme Culturethèque, etc.

De cette manière, les professeurs pourront, depuis le Panama, permettre aux élèves d’obtenir les prérequis linguistiques pour aller étudier en France s’ils le souhaitent, et ce, à n’importe quel moment de leur vie dans la mesure où ces diplômes ne deviennent jamais caduques.

 

C’est la première fois qu’une telle initiative est développée avec un lycée privé du Panama. Ce programme-pilote, mis en oeuvre par l’Alliance française, l’Ambassade et l’IFAC, souligne la relation privilégiée qui unit la France au Panama. De plus,  il offre aux élèves un horizon d’opportunités international qui constitue un avantage important dans un monde chaque fois plus compétitif.