Le projet de réintroduction du français au Nicaragua prend de l’ampleur et s’institutionnalise. Lancé en 2017 il incluait initialement 15 établissements et 23 professeurs nicaraguayens. Il concernera dès 2018 entre 30 et 40 établissements scolaires publics qui vont intégrer l’enseignement du français dans leur cursus à la rentrée scolaire 2018.

Le 28 novembre 2017, l’ambassadeur de France au Nicaragua a signé avec Salvador Vañegas, Ministre conseiller en charge de l’éducation et Ramona Rodríguez Pérez, rectrice de l’Université nationale autonome de Managua (UNAN) une convention de coopération qui permettra d’institutionnaliser et de formaliser ce processus dans le temps. Ce nouvel accord de coopération va permettre dès février 2018 de:

  • Former un nouveau groupe de professeurs d’établissements scolaires publics.
  • Ouvrir un concours de recrutement de professeurs de français, par le ministère de l’Education nationale.
  • Augmenter le nombre d’établissements scolaires publics concernés
  • Remettre aux étudiants un manuel pédagogique et d’activités: le ministère prévoit d’en imprimer 20 000 exemplaires
  • Offrir aux professeurs concernés par ce projet, la possibilité, sur la base du volontariat, de passer la certification du DELF.