Le DELF est un diplôme officiel délivré par le ministère de l’Éducation nationale certifiant les compétences en français des candidats étrangers. Il est constitué d’épreuves évaluant les 4 compétences: compréhension et expression orales, compréhension et expression écrites. Le Centre International d’Etudes Pédagogiques (CIEP) est en charge de la création de ces épreuves. Une note supérieure ou égale à 50/100 est demandée pour obtenir le diplôme. À la différence des tests de langue, le diplôme du DELF est acquis pour la vie.

Au Costa Rica, une convention vient d’être signée par la ministre de l’Education Publique, Sonia Marta Mora, l’ambassadeur de France, Thierry Vankerk-Hoven et la présidente de la Junta de l’Alliance française du Costa Rica, Désirée Segovia, pour la mise en œuvre du projet « certification internationale DELF scolaire ». Ce projet-pilote, inédit en Amérique centrale, entend mettre en place cette certification dans 22 lycées au total, pendant 3 ans, pour 325 élèves par an. Ceux-ci passeront le DELF dans leurs établissements, et leurs productions seront corrigées par des professeurs costariciens formés et habilités à cela par l’IFAC et le CIEP. Le MEP va entièrement prendre à sa charge les frais d’inscriptions à ces épreuves, dans un souci d’équité au sein de l’enseignement costaricien.

Au-delà de l’obtention d’un diplôme international, le but est aussi de favoriser le développement des facultés linguistiques des élèves qui suivent des cours de français langue étrangère dans le système éducatif public costaricien. Cette nouvelle étape de la coopération éducative et linguistique entre la France et le Costa Rica souligne la priorité, pour les deux pays, de renforcer la formation des jeunes générations.