Dans le cadre de la convention tripartite (Ambassade de France, Alliance française du Costa Rica et Ministère de l’Education publique costaricien) de mise en place du DELF SCOLAIRE (Diplôme d’études en langue française) signée en avril 2018 au Costa Rica, le premier volet du projet pilote se met en place à partir du 18 juin 2019. Cette certification diplômante remplacera l’épreuve de français du « bachillerato » costaricien sur le territoire national. La première phase concernera dès cette année 318 élèves des établissements scolaires publics.

 

Action pionnière en Amérique latine, puisque cette action vise à remplacer l’épreuve de français du « Bachillerato », cette initiative comprend une expérimentation pilote du DELF SCOLAIRE pour trois ans, qui touchera à terme 975 collégiens de l’enseignement public et une vingtaine d’établissements.

Démarrée dès septembre 2018 avec la formation des équipes administratives des collèges concernés aux contraintes de cet examen international par l’Alliance française, ainsi que par la réalisation d’un cahier des charges à destination de ces mêmes équipes, le premier volet se déroulera du 18 au 21 juin dans 6 établissements répartis tant dans la GAM (grande aire métropolitaine) que dans des territoires plus éloignés (Guanacaste et La Fortuna).

L’équipe de l’Alliance française du Costa Rica est mobilisée pour effectuer le contrôle qualité des passations dans l’ensemble des établissements.

Une deuxième session aura lieu en décembre 2019, parallèlement à la mise en place du test [email protected] pour remplacer les épreuves de français du baccalauréat costaricien. Ce test, qui sera appliqué en 2019 et en 2020 devrait être remplacé en 2021 par le DELF SCOLAIRE, dont la phase expérimentale aura été alors achevé.