Emploi
Les métiers d’avenir

Les métiers d’avenir

Que l’on soit en reconversion professionnelle ou à la recherche d’un emploi, on s’inquiète toujours de l’avenir du métier dans lequel on souhaite œuvrer. Mais actuellement, il en existe beaucoup qui ne sont pas menacés par la robotisation et l’avancée de la technologie. Voici quelques-uns de ces emplois.

Les métiers dans le numérique

L’avancée de la technologie a donné naissance à de nombreux emplois prometteurs. Ces professions s’intègrent dans le marché du travail et intéressent de plus en plus les chercheurs d’emploi. Le développement du commerce électronique sollicite de nouvelles compétences en entreprise. On peut notamment citer le bid manager qui est né du succès du marketing digital. Il a pour rôle principal, la gestion et l’optimisation des campagnes marketing. Ce professionnel gagne un salaire de 50 000 euros par an. Les métiers liés à l’exploitation des données tels que le data scientist ou data protection officer sont aussi des postes très recherchés actuellement.

Les métiers du secteur de l’énergie et de l’environnement

Dans un contexte où la protection de l’environnement est au cœur des préoccupations, certains métiers rencontrent un grand succès. C’est notamment le cas de l’expert en stockage d’énergie. Il est très demandé pour travailler dans le réseau d’énergie renouvelable et gagne près de 65 000 euros par an. Par ailleurs, il y a également le manager de la responsabilité sociétale des marques. Il s’occupe de l’initiation des stratégies de marketing responsable de la marque. Son salaire est également de 65 000 euros par an.

Autres métiers intéressants

Outre ces métiers précités, il y a également le responsable des relations sociales et le photogrammètre. Le premier, comme son nom l’indique, joue un rôle essentiel dans l’analyse, le diagnostic ainsi que la protection des systèmes d’information d’une entreprise. Ce poste est payé à hauteur de 65 000 à 130 000 euros en fonction de l’expérience du postulant. Enfin, le photogrammètre est un expert en analyse de terrain, en cartographie ainsi qu’en pilotage de drone. Sa mission est d’évaluer les ressources naturelles. Ce professionnel touche près de 30 000 euros par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.